La fin des SMS de validation

Bruxelles en a fait son cheval de bataille ! Malgré le cryptogramme et le SMS-OTP (One time password), le paiement par carte bancaire continue de comporter un risque réel. C’est pourquoi l’Europe avait posé un ultimatum aux banques afin de trouver un nouveau dispositif sécurisé avant le 14 septembre 2019 !

Si bon nombre d’établissements bancaires ont repensé leur processus d’achat en ligne et leur niveau sécuritaire, le nombre de victimes à la fraude bancaire lui continue d’augmenter.

Le problème c’est qu’aujourd’hui en France 40% des achats sur internet sont validés par un SMS. Et que dans le délai qui leur était imparti, les banques n’ont pu répondre intégralement à cet ultimatum. Des banques demandant même un délai supplémentaire de 3 ans. (Source Le Parisien).

Plusieurs pistes comme la biométrie sont envisagées pour remplacer le SMS-OTP. Mais elles restent limitées.

Et en attendant, la fintech française propose LA solution avec sa carte de paiement CCs12. Par son caractère simple et innovant, elle répond finalement aux exigences de l’Europe, des banques, des e-commerçants, des clients et/ou e-clients.

Avec CCs12 nous proposons de créer un triptyque sécuritaire en introduisant un troisième acteur, en plus des banques et e-commerçants : le client. Un nouveau tryptique sécuritaire. En effet, lorsque le client effectuera son achat en ligne, il sera le seul à connaître les données sécuritaires, volontairement occultées, sur sa carte de paiement proposée par CCs12.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *